Pipi au lit : pas de panique !

Les petits accidents occasionnels pendant la nuit sont tout à fait normaux, même quand votre enfant est propre depuis longtemps. Par contre, lorsque l'enfant atteint l'âge de 5 ans et continue de mouiller régulièrement ses draps, on parle alors d'énurésie.

Mais quelle est la différence entre les accidents nocturnes épisodiques et l'énurésie ?

Si un enfant a dépassé l'âge pendant lequel la vessie atteint normalement sa pleine capacité et qu'il fait encore souvent pipi au lit, il s'agit alors d'énurésie.
L'énurésie nocturne est assez fréquente puisque 7% des enfants âgés entre  4 et 15 ans font pipi au lit plus de deux fois par semaine. Ainsi dans une classe de 30 élèves, il est fort probable que deux enfants en souffrent.

On distingue deux types d'énurésie : l'énurésie primaire, lorsque l'enfant n'a encore jamais été propre la nuit, et qui compte pour 90% des cas, et l'énurésie secondaire, lorsqu'il commence à faire pipi au lit après une longue période pendant laquelle il était totalement propre la nuit. Ce dernier type d'énurésie représente 10% des cas.

Les causes de l'énurésie

Les raisons qui peuvent conduire un enfant à faire pipi au lit sont nombreuses. La vitesse à laquelle la vessie se développe est différente pour chaque enfant. Chez certains, l'énurésie est donc liée à une immaturité d'ordre physiologique.
L'énurésie peut également être héréditaire et avoir été transmise par l'un des parents ou même les deux.
Les enfants qui dorment très profondément peuvent également ne pas ressentir le besoin d'aller aux toilettes pour faire pipi. Enfin, des évènements difficiles et stressants, comme des disputes à la maison, ou bien une rentrée un peu difficile, peuvent aussi provoquer un épisode énurétique.

Que faire en cas d'énurésie ?


L'énurésie est souvent difficile à vivre pour toute la famille et bien souvent lesparents se tournent vers un médecin pour trouver une solution. Dans la plupart des cas, le temps et la patience sont les meilleurs remèdes pour traiter ce problème. En attendant, voici quelques conseils pour vous aider au quotidien.

  • Ne limitez pas les boissons avant le coucher par contre évitez les boissons gazeuses ou contenant de la caféine car elles peuvent stimuler la vessie.
  • Assurez-vous que votre enfant prenne bien l'habitude de faire un tour aux toilettes avant d'aller se coucher.
  • Vérifiez que votre enfant puisse se rendre facilement aux toilettes pendant la nuit, en plaçant par exemple une petite lumière sur son trajet ou bien en vérifiant qu'il sait qu'il peut vous demander de l'aide.
  • Surtout, n'emmenez pas votre enfant de force aux toilettes pendant la nuit alors qu'il n'est pas complètement réveillé ou bien même qu'il dort encore : cela ne pourra que l'encourager à faire pipi dans son sommeil !
  • Restez calme et rassurant(e). Votre enfant n'est pas responsable de ces accidents et il en est sûrement le premier contrarié. 

Pour plus d'informations sur l'énurésie, consultez le site www.drynites.fr.

Imprimer cette page

®Marque déposée Kimberly Clark Worldwide, Inc. | © 2013 KCWW

Fermer
Retrouvez les culottes d’apprentissage de la propreté Huggies® Pull-Ups® dans les magasins et sur les sites marchands suivants :