Questions fréquentes au sujet de la propreté

L'apprentissage de la propreté n'a rien d'un long fleuve tranquille... C'est même souvent un véritable défi à relever pour toute la famille ! En tout cas, soyez bien assurés que la plupart des problèmes que vous allez rencontrer sont tout à fait normaux, et que de nombreux parents sont passés par là. Bref, vous n'êtes pas seul(e) !
Pour vous aider à franchir ces obstacles, nous avons répertorié ici les réponses à vos questions les plus fréquentes concernant l’apprentissage de la propreté.

Pourquoi mon enfant refuse de faire caca sur le pot ou les toilettes ?

Il est très fréquent que les tout-petits aient peur de faire caca sur le pot ou les toilettes. Après tout, il s'agit d'une expérience complètement nouvelle et cela n'a rien à voir avec ce qu'il se passe quand on se soulage dans une couche ! Comme souvent, la solution passe par la communication. Interrogez votre enfant sur les raisons de son refus et rassurez-le en lui expliquant qu'il n'a absolument rien à craindre en utilisant son pot.
Vous pouvez, dans un premier temps, l'encourager à faire caca assis sur le pot tout en gardant sa culotte d’apprentissage de la propreté Huggies® Pull-Ups®. Après l'avoir chaleureusement félicité, vous pourrez vider le contenu de sa culotte d'apprentissage dans le pot ou les toilettes afin de lui montrer l'endroit où il est supposé aller. Il peut également s’avérer très utile de lui expliquer que le caca n’est pas une partie de lui-même, qu’il pourrait craindre de perdre. C’est souvent le bon moment pour lui inculquer les prémices du principe de la digestion.
Rassurez-vous : avec le temps, vos encouragements et du réconfort, il dépassera ses réticences.

Pourquoi mon tout-petit ne veut pas aller sur le pot ou aux toilettes lorsqu'il est hors de la maison ?

Lorsqu'un enfant refuse d'aller aux toilettes hors de chez lui, c'est bien souvent à cause de la peur de l'inconnu. Tandis qu'il est à l'aise chez lui, dans un environnement familier, il montre beaucoup d'inquiétude à l'idée d’utiliser un pot ou des toilettes hors de la maison.
Pour surmonter cette difficulté, n'hésitez pas à emporter son pot lors de vos déplacements. Il existe des pots « nomades », qui se présentent sous forme de mallette. Laissez-le également visiter les toilettes de l'endroit où vous vous trouvez avant qu'il ait besoin de les utiliser afin qu’il se soit familiarisé avec les lieux et se sente libre d’y aller en toute autonomie.

Mon enfant avait très bien commencé son apprentissage de la propreté mais maintenant, il est tellement concentré lorsqu'il joue, qu'il oublie d'aller à temps aux toilettes et les petits accidents se multiplient. Comment faire pour que cela cesse ?

La meilleure façon de remédier à cette situation est de demander à votre enfant s'il vous autorise à lui rappeler de temps en temps qu'il est peut être temps d'aller faire un petit tour aux toilettes. Il est important de toujours laisser à votre enfant un rôle actif dans son apprentissage de la propreté. Et cela sera certainement bien plus efficace que si vous vous mettiez à le harceler toutes les cinq minutes pour vous assurer qu'il n'a pas envie de faire pipi.

Est-ce que l'apprentissage de la propreté va prendre fin un jour ?

Les enfants mettent en général autour de 3 à 6 mois pour devenir propres, mais la plupart des enfants auront toujours de petits accidents de 6 mois à 1 an après qu'ils se soient mis à utiliser le pot de façon régulière.
Dans tous les cas, ne vous découragez pas : on vous le confirme, cette étape prend bien fin un jour !

Pourquoi mon enfant a-t-il arrêté d'aller aux toilettes et se fait désormais toujours pipi dessus ?

Bien sûr, certains enfants peuvent connaître des périodes de régression mais il est également possible que d'autres connaissent des échecs dans leur apprentissage du pot à cause d'une infection urinaire. Les enfants qui sont en phase d'apprentissage de la propreté y sont particulièrement sujets car ils ont tendance à se retenir plutôt qu'à se soulager quand ils en ressentent le besoin, ce qui provoque l'infection.
De la fièvre, un air abattu ou malade, des urines odorantes, une utilisation plus fréquente des toilettes ou bien encore des accidents plus nombreux : voici quelques symptômes qui doivent vous alerter et vous conduire à soupçonner une infection urinaire chez votre enfant.
Si c'est le cas ou bien que vous avez un doute concernant son état de santé, contactez au plus vite le docteur qui a l'habitude de le suivre.

630x123-pull-ups-5
Imprimer cette page

®Marque déposée Kimberly Clark Worldwide, Inc. | © 2013 KCWW

Fermer
Retrouvez les culottes d’apprentissage de la propreté Huggies® Pull-Ups® dans les magasins et sur les sites marchands suivants :