Propreté de jour, propreté de nuit, quelles différences ?

La majorité des enfants sont propres pendant la journée avant de réussir à devenir propre la nuit. Au début de l’apprentissage de la propreté, le but est de parvenir à rester au sec la journée, au moment où vous pouvez lui apporter votre aide, et lorsqu'il est le plus à l’écoute de ses besoins.

Mais l’apprentissage du pot ne cesse pas au moment du coucher. De la même manière que les enfants apprennent à contrôler leur vessie pendant la journée, leur corps devra apprendre à les alerter de leurs besoins pendant la nuit.

La différence avec l’énurésie

A l’âge de deux ans, la plupart des enfants sont conscients d’avoir la vessie pleine. Mais ce n’est qu’aux alentours de 4/5 ans que leur vessie sera suffisamment développée pour leur permettre de faire pipi à la demande.

En journée, les enfants apprennent au fur et à mesure à reconnaître les sensations qui leur indiquent que leur vessie est pleine et ce qu’ils doivent faire en conséquence. Pendant la nuit, les enfants dorment et ne pourront pas s’en rendre compte de la même manière.

Comme la plupart des enfants sont propres avant que leur vessie ne soit complètement développée, ils ne sont pas toujours capables de la vider complètement avant de se coucher, et leur corps peut ne pas leur envoyer le signal qu’elle est de nouveau pleine.

C’est important de garder en tête que le fait de connaître des accidents pendant la nuit n’est pas la même chose que l’énurésie. Il est tout à fait normal que les enfants aient de petits accidents nocturnes, parce qu’ils sont encore petits et que leur corps continue d’apprendre. Les enfants peuvent mettre jusqu’à deux ans avant d'être complètement propre, nuit et jour, et on ne peut diagnostiquer l’énurésie avant l’âge de 5 ans.

L’attitude est primordiale

Tout comme pour l’apprentissage de la propreté de jour, les parents devront garder une attitude positive la nuit venue. Faire des remontrances à votre enfant, ou bien même le punir en cas d'accident, ne l'aidera pas à devenir propre plus vite et pourrait au contraire, ralentir son apprentissage du pot.

Voici des astuces pour aider votre enfant à devenir propre la nuit :

  • Assurez-vous que votre enfant soit bien préparé. Pour pouvoir utiliser les toilettes la nuit, votre enfant doit se sentir suffisamment à l’aise pour sortir de son lit sans aide.
  • Installez une alèse pour protéger son matelas.
  • Encouragez votre enfant à prendre l’habitude d’aller aux toilettes juste avant l’extinction des feux et dès le réveil.
  • Si votre enfant a un accident pendant la nuit, montrez-vous réconfortant pendant que vous le nettoyez et que vous changez son pyjama et ses draps, car il sera le premier à être contrarié par le fait d’avoir mouillé son lit.
  • Le plus important : montrez-vous patient(e) et rassurant(e) !

Soyez confiant(e), vous avez parcouru une bonne partie du chemin, et une fois cette dernière étape de franchie, votre enfant sera propre ! Il ne vous restera plus qu’à fêter ensemble ce grand accomplissement !

Imprimer cette page

®Marque déposée Kimberly Clark Worldwide, Inc. | © 2013 KCWW

Fermer
Retrouvez les culottes d’apprentissage de la propreté Huggies® Pull-Ups® dans les magasins et sur les sites marchands suivants :