L’apprentissage de la propreté chez la nounou ou à la crèche

Quand un enfant est gardé à la crèche ou chez une assistante maternelle, l’apprentissage de la propreté peut sembler encore plus compliqué pour certains parents. Mais en favorisant les échanges et une approche commune de toutes les personnes impliquées, cet apprentissage continuera tranquillement, que ce soit chez vous ou à l’extérieur.

Quand vous commencez à préparer l’apprentissage de la propreté de votre tout-petit, il peut s’avérer utile d’en parler avec la nounou, ou le personnel de la crèche dans laquelle il est gardé, afin de partager vos recommandations et de développer un processus commun, qui marchera aussi bien à la maison qu’à l’extérieur. Rappelez-vous que les assistantes maternelles, comme les puéricultrices, ont l’habitude d’initier les enfants au pot, et pourront être de vraies alliées pendant cette étape.

Les questions à poser aux personnes qui gardent votre enfant :

-          Encouragent-elles l’apprentissage de la propreté à un âge particulier ?

-          Existe-il des règles concernant les culottes d’apprentissage des enfants ?

-          Comment encouragent-ils les enfants à se rendre aux toilettes ?

-          Pouvez-vous amener votre propre pot auquel est habitué votre enfant ?

-          Comment gèrent-elles la situation si votre enfant a un accident ?

Questions spécifiques pour les enfants gardés en crèche :

  • Est-ce qu'une personne référente se chargera de suivre l’apprentissage de la propreté de votre enfant ?
  • Utilisent-elles des toilettes adaptées aux petits ou un pot ?

Assurez-vous que les rituels liés à l'apprentissage de la propreté soient identiques chez vous et là où votre enfant est gardé. Vous aurez sûrement à procéder à de petits ajustements. Par exemple, si votre nounou ou votre crèche l’encourage à être plus autonome en le laissant enlever et remettre lui-même ses vêtements, ou se laver les mains tout seul, maintenez ces habitudes à la maison.

Prêtez attention aux signes que vous envoie votre enfant quand il a besoin de se rendre aux toilettes et signalez-les aux personnes qui s'occupent de lui. N'hésitez pas de votre côté à les interroger : ils vous prodigueront certainement quelques conseils. Il peut également s’avérer utile de réfléchir à la façon dont vous souhaiterez vous occuper de la situation si vous n’êtes pas satisfait(e) du processus mis en place par ces tiers.

Astuces pratiques :

  • Emmenez quelques culottes d’apprentissage de la propreté Huggies®  Pull-Ups® au cas où. Malgré tous leurs efforts, il est toujours possible que les puéricultrices ou l’assistante maternelle ratent les signaux envoyés par votre tout-petit et un accident est vite arrivé !

De plus, si votre enfant fait toujours une sieste, elles pourront s’avérer pratiques.

  • Une fois que votre enfant est en culotte, prévoyez des vêtements de rechange. Même s'il est propre chez vous, il peut être un peu plus difficile pour lui de se souvenir d’aller sur le pot à l’extérieur de la maison.
  • Mettez son nom sur  tous ses vêtements, de la culotte aux chaussettes, pour éviter toute confusion.
  • Placez quelques sacs plastiques dans le sac de votre enfant, au cas où des vêtements mouillés devraient revenir à la maison.
  • Rappelez-vous d’habiller votre tout-petit avec des vêtements qu’il n’aura pas de mal à enlever ou à remettre. N’hésitez pas à lire notre article « S'habiller de manière pratique pour le pot» pour plus de renseignements.
  • Demandez à l’assistante maternelle ou aux puéricultrices de la crèche de noter les progrès de votre enfant : elles pourront se servir de leurs notes pour vous faire un compte-rendu le soir.

La pression de l’apprentissage de la propreté

La plupart des assistantes maternelles et des puéricultrices sont capables de s'occuper d'un tout-petit qui ne va pas encore sur le pot. Mais il en va différemment des écoles maternelles qui n’accepteront pas des enfants qui ne sont pas propres, la plupart du temps parce que le manque de personnel ne leur permettra pas de trouver le temps de changer des couches. L’approche de la rentrée des classes peut donc mettre les parents sous pression, stressés par cette échéance qui se rapproche.

Bien que vous ayez l’impression que le temps est compté, vous devrez laisser à votre enfant le temps de s’habituer à l’idée qu’il va apprendre à être propre. Accélérer l’apprentissage de la propreté pour le faire correspondre à votre agenda, n’a aucun sens pour lui. Jetez un œil aux 8 indices qui prouvent qu'il est prêt : cet article vous aidera à démarrer du bon pied !

630x123-pull-ups-5
Imprimer cette page

®Marque déposée Kimberly Clark Worldwide, Inc. | © 2013 KCWW

Sélectionnez le produit Pull-Ups® de votre choix
Fermer